L'origine des oeufs et le calvaire des poules pondeuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel que soit le mode d'élevage, les oeufs éclosent dans d'immenses couvoirs. A l'éclosion, les poussins sont sexés et les mâles sont éliminés, broyés, gazés ou enterrés vivants... ! 

Le calvaire des poules débute à partir de 18 semaines car c'est à cet âge qu'elles sont placées dans les élevages de ponte.

 

Attention, vidéo très dure mais exacte représentation de la réalité ! Âmes sensibles, s’abstenir !

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xenkat_poussins-males-de-batterie-broyes-v_animals

 

POULES DE BATTERIE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Savez-vous que plus de 80% des poules élevées en Europe sont des poules de batterie ?

 

A compter du 1er janvier 2012, tous les élevages européens de poules pondeuses ont dû respecter de nouvelles normes.

En quoi consistent ces normes ?

 

 

 

Précédemment les poules disposaient d'un espace de vie équivalent à une page A4. Selon cette nouvelle réglementation, elles bénéficient maintenant d'une surface supplémentaire de 50 cm2 ..! Elles sont toujours incapables de bouger ni même d'étendre leurs ailes faute de place. Le sol grillagé des cages est incliné afin que les oeufs roulent jusqu'à un tapis automatisé qui les achemine jusqu'à la salle de conditionnement où ils sont mis en boîtes. Les bâtiments d'élevage peuvent contenir de 10 000 à 70 000 oiseaux en cages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut savoir que chaque jour des poules meurent dans des conditions extrêmes d'élevage, des cadavres bloquent les oeufs, leurs os sont fragilisés (ostéoporose provoquant de nombreuses fractures) par manque de lumière (elles ne voient que des lumières artificielles qui restent allumées 16 h par jour pour accélérer le rythme de ponte), elles sont agressives et se mangent parfois entre elles. Pour éviter cela, les éleveurs procèdent au coupage du bec quelques jours après la naissance à l'aide d'une lame chauffante provoquant ainsi d'atroces souffrances qui perdurent. Les poules de batterie peuvent pondre jusqu'à 300 oeufs par an tandis qu'en liberté, au cours d'une vie normale, le nombre d'oeufs est d'environ 65 car elles pondent surtout au printemps et en été lorsque les journées sont longues.Ces élevages sont un véritable calvaire et la qualité des œufs ne peut être que médiocre provenant de ces animaux martyrisés ! 

 

LES POULES ELEVEES AU SOL

 

Il s'agit de poules vivant uniquement dans des hangars au sol mais sans la présence des cages. Les soideaux ont à disposition des nids, des perchoirs et un sol recouvert de litière. Mais cette disposition n'est pas suffisante car les poules vivent en surnombre à raison de 9 poules par mètre carré, ce qui est totalement insuffisant, étant donné que ces oiseaux ont besoin de tranquilité. Les poules sont parquées à l'intérieur d'un bâtiment dans lequel elles vivent en permanence sans jamais en sortir. Parfois on parle de "volière" : les bâtiments sont alors aménagés pour que les poules puissent circuler sur des étages superposés, leur permettant d'être moins souvent rivées au sol et plus fréquemment perchées en hauteur.

 

 Là où les cages ont échoué, le système " au sol " offre l'avantage d'une relative  " liberté de mouvement " au sein d'un espace couvert. Pour autant, les hangars fermés ne savent résoudre deux problèmes essentiels : la promiscuité et le contact permanent de milliers de congénères, nuisibles à la tranquilité et au bien-être des poules pondeuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

oeufs1.jpg
oeufs2.jpg
oeufs3.jpg
oeufs4.jpg
oeufs5.jpg
oeufs6.jpg

POULES ELEVEES EN PLEIN AIR

 

Parmi les rares poules qui ont la chance d'être élevées en plein air, on trouve différentes conditions, d'ailleurs signalées sur la boîte à oeufs : 

 

"Elevées en plein air" : cette fameuse appellation ne désigne pas pour autant des poules qui gambadent librement ! Les poules élevées en plein air disposent à la fois d'un bâtiment pour l'abri et la ponte. Les bâtiments dispoent de nids, de perchoirs, de mangeoires, d'abreuvoirs et d'une litière de paille ou de copeaux de vois.

Les poules ont aussi accès à un parcours extérieur partiellement recouvert de végétation. En extérieur, chaque poule dispose d'un espace de 2,5 m2 'environ la taille d'une table de ping-pong). Elles peuvent aller et venir, se livrer à leurs comportements naturels d'exploration et de recherche de nourriture, prendre des bains de poussière etc. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Agriculture biologique " : outre le fait que les poules sont élevées avec des aliments bio à 90%, elles ont droit à n'être  "que" 6  par m dans le bâtiment d'élevage et ont accès à un espace vert extérieur, à raison de 4 m2 par poule.

 

"Label rouge" : Les poule sont 9 par m2 dans le bâtiment d'élevage et ont droit à un espace vert extérieur, à raison de 5 m2 par poule.

 

"Sur libre parcours"  les poules ont un accès permanent à un espace vert exceptionnel de 10 m2 d'herbe par pondeuse!

 

"Sur libre parcours" : les poules ont un accès permanent à un espace vert exceptionnel de 10 m2 d’herbe par pondeuse !

Mêmes conditions de vie que les poules élevées en plein air. Seule leur alimentation diffère et est « garantie » sans pesticides …

 

 

Que pouvons-nous faire ?

 

 

Choisir soigneusement ses œufs en lisant les codes inscrits dessus. Ils doivent impérativement commencer par  0 ou  1 Bannissez systématiquement les œufs commençant par 2 ou 3. Ceux-ci proviennent en effet d’élevages honteux où la vie et le bien-être de l’animal n’ont d’équivalent que l’argent qu’il rapporte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ATTENTION !

 

On associe à tort vente en vrac et "petit élevage de plein air" . Si vous achetez des oeufs au marché ou sur les étals des supermarchés, assurez-vous toujours de leur provenance.


Il semblerait que certains industriels se mettent à produire des œufs issus d’élevage en plein air de manière assez obscure, non transparente. De plus, si le prix de ces œufs vous semble élevé dans les grandes surfaces, sachez que les supermarchés semblent se faire une grosse marge sur ces produits.

Les oeufs datés, oeufs extra-frais ... ou les mentions fantaisistes telles que, "oeufs bien de chez nous " illustrées de paysages champêtres... ne représentent en RIEN la vie des poules qui les ont pondus. Au contraire, ces stratagèmes commerciaux visent à vous faire oublier la réalité de l'élevage en batterie.

Il est clair  et  voici pour preuve, deux photos que  j'avais trouvées    sur le site d’un producteur qui fait la        promotion des oeufs de ses "poules de plein air"… !!!

 

http://volaillesfermealves.blog.fr/2009/04/01/oeufs-plein-air-587204/

 

 

A mon avis, ce bonhomme a dû avoir de sérieux problèmes car le lien ne fonctionne plus mais je vous mets ci-dessous le nouveau.

 

https://maison-alves.weebly.com/

oeufs7.jpg
oeufs8.png
oeufs9.jpg
oeufs10.jpg

Au vu de ces images terribles et des explications, plus jamais vous ne pourrez dire "ignorer" la réalité des conditions monstrueuses d'élevage de ces pauvres volatiles.   Vous pourrez seulement la feindre. Il faut absolument boycotter tous ces éleveurs qui n'ont aucun respect pour les animaux qui les enrichissent !

 

Penserez-vous encore que payer un peu plus cher des oeufs de poules élevées dignement est une dépense inutile ? Remettez vous-en à votre conscience... 

oeufs11.jpg